Des primaires avant les présidentielles

primaires2017-logoLe 17 décembre 2016, la Haute Autorité des Primaires validera les candidat-e-s aux Primaires citoyennes.
– Chaque candidat-e devra respecter les conditions de candidature et s’engager à soutenir le ou la candidat-e vainqueur-e qui sera issu-e des Primaires.
– Vous retrouverez donc ici la présentation des candidat-e-s dont les candidatures auront été validées.

VOTE les 22 et 29 janvier 2017 – Primaires citoyennes
– Des bureaux de vote par secteurs seront Bureaux de vote primaires citoyennes à Vanves de 9h00 à 19h00
– Pour savoir où voter, prochainement sur http://www.lesprimairescitoyennes.fr/ou-voter/

Pour voter aux Primaires citoyennes, il faut soit :
– Être Français inscrit sur les listes électorales
– Avoir 18 ans avant l’élection présidentielle de 2017
– Pour les mineurs ou les étrangers, être adhérent aux partis ou organisations de jeunesse des partis organisateurs.

Chaque personne qui souhaitera voter lors des Primaires, devra :
– Adhérer aux valeurs de la gauche et des écologistes en signant les listes d’émargement
– Participer aux frais d’organisation, en versant 1 euro par tour

Par sa signature sur la liste d’émargement, chaque votant aux Primaires citoyennes affirmera se reconnaître dans les valeurs de la gauche. Chaque page des listes d’émargement portera la mention suivante : « Ma signature sur cette liste d’émargement vaut engagement de reconnaissance dans les valeurs de la Gauche et des écologistes dont j’ai pris connaissance, et confirmation, de ma contribution aux frais d’organisation des Primaires  citoyennes ».

primaires-partis-de-la-bap-bandeau-noir

 

Tribune novembre 2016

En 2017 : un choix pour la France

A mesure que les semaines passent, les projets pour la France se dessinent. La primaire du parti Les Républicains est, à ce titre, éclairante. Ce qui sépare les 7 candidats tient davantage de la nuance que de la différence. Tous proposent des suppressions massives de fonctionnaires, ce qui signifie nécessairement moins d’enseignants, moins de personnel hospitalier, moins de policiers. Tous affirment vouloir repousser l’âge de départ en retraite et faire payer plus chez le médecin.

Ces propositions sont prétendument motivées par des raisons budgétaires. Pourtant, le déficit de l’Etat ne cesse de baisser et sera ramené sous les 3% en 2017 : quel besoin, alors, de supprimer des postes nécessaires à nos services publics ? Quant au déficit de la sécurité sociale, il retrouve l’équilibre, pour la première fois depuis 2001 ! Quel besoin, alors, d’affaiblir les protections des Français ?

La réalité, c’est que deux conceptions de l’Etat se font face. Les candidats Les Républicains prônent le désengagement de l’Etat et une protection des Français confiée au privé. La gauche de gouvernement considère pour sa part qu’il est possible de redresser nos finances tout en renforçant les protections.

Il appartiendra aux Français de choisir. L’inscription sur les listes électorales est ouverte jusqu’au 31 décembre. Nous invitons tous les Vanvéens qui ne sont pas inscrits à exercer ce droit. Chacun doit pouvoir choisir, faire valoir son opinion, et contribuer à notre démocratie.

Anne-Laure MONDON  –  Jean-Cyril LE GOFF, Conseiller GPSO – Valérie MATHEY – Gabriel ATTAL

Contact: eluscm.psvanves@gmail.com  – 07 85 14 59 79
Web: www.ps-vanves.com

Ξ Télécharger le texte de la tribune au format PDF Ξ

tribune-vi-ps-2016-11